Investir dans l’ancien ou le neuf avant de commencer la nouvelle année

La pierre attire les particuliers, l’immobilier s’endort avec l’arrivée de l’hiver. Pour pouvoir bénéficier du taux attractif ainsi que du PTZ 2018, toutes les personnes qui souhaitent accéder à la propriété, c’est le moment d’agir. Il est temps pour ces personnes de boucler leur dossier de financement.

Les taux bas favorisent la hausse des ventes immobilières

A seulement quelque jour de la fin de l’année, les acheteurs s’activent, et les opérations immobilières doivent régler afin que les acquéreurs puissent profiter d’un taux de prêt immobilier en baisse. Certains profitent de la période festive et d’autres d’un taux bas pour réaliser leur projet immobilier. La tendance des taux de marché est en hausse depuis 12 mois, mais la hausse a été contenue, car les taux des prêts toutes durées confondues se sont établis à 1,55 % en moyenne.

A cet effet, les crédits immobiliers négociés sur du long terme ne dépassent pas les 2 %. La situation du marché immobilier attire et profite aux emprunteurs dont le profil intéresse les établissements bancaires. Au préalable, ces emprunteurs se mettent en quête du bien qui les intéresse, avant de se lancer dans un projet de financement. À cet égard, les préférences des acheteurs français se scindent en deux, il y a ceux qui préfèrent le neuf et il y a ceux qui ont recours au marché de l’ancien.

Le déclin des prêts à taux zéro 2018

Si investir dans le neuf vous offre plus d’avantages en termes de commodité ou de personnalisation, le charme des anciens ne vous est pas indifférent. Préférer l’immobilier neuf vous obligera à débourser plus qu’il n’en faut tandis que l’ancien garantira un prix pas trop élevé avec 3 350 euros contre 4 200 euros pour un neuf. Les prix de vente des biens immobiliers dépendront surtout de la localisation de l’acheteur, soit en agglomération avec un mètre carré plus cher ou soit en zone rurale. Les frais d’achat alourdissent la facture dans l’acquisition d’un bien ancien par rapport au neuf ; sauf si l’acquéreur a recours à une vente entre particuliers.

2018 est arrivé à grands pas, quelques modifications seront apportées au prêt à taux zéro de 2017. Pour profiter des avantages de l’ancien PTZ, les dossiers de financement devront être avisés en ce début d’année. Pour plus d’information, vous pouvez consulter ce lien. Ce dispositif finance 40 % du montant des achats des primo-accédant ainsi que de modestes ménages. Toutefois, toutes les transactions immobilières ne peuvent être financées par un PTZ. Lorsqu’il s’agit d’un ancien, le PTZ n’est accordé que pour 25 % du coût de l’opération. C’est pourquoi les emprunteurs préfèrent le neuf pour pouvoir profiter de cet aide de l’État.

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up